Connection
Notes, Tones, Stone
Philippe Decrauzat

L’artiste suisse Philippe Decrauzat, connu pour ses peintures géométriques et ses films en format 16mm inspirés de l’histoire du cinéma expérimental, a investit la «Rue» du MAGASIN, l’espace central sous verrière. Il y a présenté de nouvelles œuvres, conçues pour cet espace et produites au MAGASIN.

La proposition de l’artiste va au-delà de la création d’une pièce nouvelle qui répondrait à l’espace, à son échelle et sa structure spectaculaire. Philippe Decrauzat a proposé une exposition dans laquelle sont regroupés des modules architecturaux, des tableaux et des films. Le titre Notes, Tones, Stone fait écho au trois parties de l'exposition tout en étant le titre de trois des peintures.

 

L'exposition a été construite à partir de la grille qui compose les dalles du sol du MAGASIN. À la manière d'un échiquier, certaines cases sont occupées. Un jeu de contraintes et de possibilités qui influence les trajectoires et démultiplie les points de vue. Une série de sept grandes toiles occupent les cimaises blanches de la "Rue", auxquelles répondent des volumes, également blancs, émergeant du sol.
Dans ses toiles, Philippe Decrauzat s'inspire des dessins de Etienne-Jules Marey, père de la chronophotographie, et plus particulièrement des courbes issues de l'observation des phénomènes respiratoires qu'il retravaille ensuite pour générer des trames simples, succession de diagonales parallèles dont les rythmes produisent des effets ondulatoires. Les tableaux appartiennent à une série représentant une seule et même courbe, divisée en huit parties, qui sont ensuite redistribués dans l’espace.
Les volumes, quant à eux, par leurs dimensions imposantes, perturbent l'espace de la "Rue" visuellement et physiquement. Eléments architecturaux, à la fois écran et socle, ils génèrent ainsi des zones d'ombre propices à la projection de trois films en format 16mm.  Ces volumes interfèrent dans la relation entre le visiteur et les tableaux en les recadrant et les fragmentant. Dans cet environnement, les jeux de lumières et de volumes suggèrent le mouvement et sollicitent ainsi activement la perception du visiteur, qui est amené à réajuster en permanence sa position dans l’espace.

Swiss artist Philippe Decrauzat, known for his geometric paintings and his films in 16mm, inspired by the history of the experimenal cinema, occupied the central space under the glass roof of MAGASIN called «La Rue», where he presented new works, designed for this space and produced on site. A series of seven paintings were hanged along the walls in dialog with volumes emerging from the floor. Philippe Decrauzat was inspired by the drawings of Etienne-Jules Marey, father of the cronophotography and more specifically by the curves produced by the observation of respiratory phenomenas. Using these referential images, he generated a succession of parallel diagonal lines which rythm produced wavy visual effects. The volumetric constructions on the other hand imposed a physical and visual obstruction for the viewer. These volumes became architectural elements as well as screens and pedestals generating shadow zones where three 16mm films were projected. Creating a space that visually brakes and re-frames the paintings, the volumes interfered with visitors visual perception. In this environment, the light and volume display built an invitation that were almost demanding us for a direct participation to keep moving.

 

PHILIPPE DECRAUZAT

 

Né en 1974, l’artiste suisse Philippe Decrauzat vit et travaille à Lausanne. Il a étudié à l’Ecole Cantonale d'Art de Lausanne (ECAL) où il enseigne depuis 2000.
Il est l’un des membres fondateurs de Circuit, espace indépendant d’exposition à Lausanne. Il a exposé dans de nombreuses institutions en Suisse et à l’étranger, dont au FRAC Le Plateau – Ile-de-France, Paris, à la Haus Konstruktiv, Zurich (2009), à la Secession, Vienne (2008), au Mamco à Genève (2005). Il a également montré son travail dans diverses expositions collectives parmi lesquelles Dynamo. Un siècle de lumière et de mouvement dans l’art. 1913-2013 (commissariat Serge Lemoine), Galeries  Abstract Generation: Now in Print, The Paul J. Sachs Print et Illustrated Books Galleries, MoMA, New York, NY, An Exhibition as a Mental Mandala (commissariat Mathieu Copeland), MUAC, Mexico City.

 

PHILIPPE DECRAUZAT

 

Born in 1974, Swiss artist Philippe Decrauzat lives and works in Lausanne. He studied at the Cantonale art school of Lausanne (ECAL) were he teaches since 2000. He is one of the founder member of Circuit, an independant exhibition space in Lausanne. He had several personal shows in Switzerland and abroad, amongst them are : FRAC Le Plateau – Ile-de-France, Paris (2012), Haus Konstruktiv, Zurich (2009), Secession, Vienna (2008), Mamco in Geneva (2005). He also presents his work in group exhibitions such as Dynamo. Un siècle de lumière et de mouvement dans l’art. 1913-2013 (curated by Serge Lemoine), Galeries Abstract Generation: Now in Print, The Paul J. Sachs Print and Illustrated Books Galleries, MoMA, New York, NY, An Exhibition as a Mental Mandala (curated by Mathieu Copeland), MUAC, Mexico.