Connection
Gabrielle Boulanger / Artiste Associée

Gabrielle Boulanger (née en 1985) est habitée par le désir de comprendre et d’interagir avec le monde qui l’entoure. Cette vaste intention se concentre alors sur le bassin grenoblois puisqu’elle y vit et y travaille depuis une quinzaine d’années.

 

Après des études en École supérieure d’art puis en sociologie à l’Université de Grenoble, elle œuvre à fouiller le quotidien de manière pragmatiquement désordonnée avec l’aide d’outils plastiques, sociologiques, et surtout relationnels. En s’associant à d’autres « auteur.es de vies singulièrement ordinaires », ils cherchent ensemble à révéler leur pouvoir d’agir et les potentiels d’un contexte donné.

 

En s’associant avec des équipes de bricoleur.es et d’habitant.es, elle transforme espaces publics plus ou moins délaissés en autant d’espaces des possibles. Parfois associée à des projets de renouvellement urbain, parce sa pratique permet de faire resurgir vérités cachées et ressentis enfouis, l’artiste endosse le plus souvent la casquette de metteuse en lien.

 

De l’espace commun, c’est dorénavant le temps libre qui est son nouveau terrain d’investigation. Elle en édifiera même un Musée...

 

 

SON PROJET POUR LES 3 ANS À VENIR


ARTCARE un salon de soin d’hiver
est le prochain projet de Gabrielle Boulanger qui débutera dès l’automne 2018 dans plusieurs villes de la métropole grenobloise. Un projet dont l’ambition est de faire le lien entre les lieux, les individu-e-s et les cultures de la Métropole autour d’un art qui fait du bien !!!

Avec ARTCARE Gabrielle Boulanger et ses deux acolytes, Arthur Anttila (artiste séri-graphiste & saunaman franco-finlandais) et Cécile Léonardi (sociologue, enseignante-chercheuse à l’ENSAG) transformeront des espaces publics en zones de détente partagée et de rencontres improbables qui deviendront de véritables îlots de chaleur humaine.
Prendre soin sera le maître mot de ces îlots : prendre soin de nos territoires, du plus intime (le corps de chacun-e) au plus périphériques (les paysages & patrimoines que nous avons en commun sans en avoir forcément conscience) et de révéler-réveiller les patrimoines naturel, agriculturel, architectural tout autant que les patrimoines singuliers de chacun.e.s (savoir-être, savoir-faire, savoir-relationner, etc).

 

Pour sa première année ARTCARE, naviguera entre le quartier Renaudie-Champberton (Saint Martin d’Hères), la Villeneuve de Grenoble et Le Sappey-en-Chartreuse selon le calendrier suivant :


Automne : UN MASSAGE POUR UN MESSAGE. Comment rencontrer les territoires du moi? ÉCHAPPÉE BELLE. Comment réunir habitant-e-s urbains et péri-urbains?


Hiver : OASICH D'HIVER. Comment partager un patrimoine urbain par un art qui fait du bien?


Printemps : RENCONTRES ARTCARE. Comment valoriser, analyser et mettre en perspective les expériences qui relèvent d'un ARTCARE public?

 

Lien vers son site internet :

http://museedutempslibre.org/

 

QU’EST QU’UN.E ARTISTE ASSOCIE.E ?

Durant trois années, les artistes associé.e.s vont développer régulièrement des projets en lien avec les habitants de Grenoble. Ouvertes et transversales, les pratiques de ces artistes ne rentrent dans aucune case et souhaitent expérimenter dans la rencontre et l’itinérance intellectuelle. Stay tuned !