Connexion
Rencontre avec Patrick Bouchain, le collectif Communa et l’artiste Adrien Tirtiaux
/ Biennale villes en transition

VENDREDI 15 MARS
De 14h à 17h
Ouvert à tou·te·s

Dans le cadre de la Biennale des villes en transition

 

- - - -

 

Architecte de « lieux aux usages impensés », Patrick Bouchain est un pionnier du réaménagement de lieux industriels en espaces culturels, à partir de 1985 et la réhabilitation du Magasin à Grenoble en centre d'art contemporain, suivi de La Ferme du Buisson, Le Lieu unique, et La Condition publique, à Roubaix. Il pense l’architecte comme un assistant, au service de la population et de ses besoins. Il a porté le « permis de faire » dans la loi, pour que le droit s’adapte à de nouveaux usages. Aujourd’hui, il anime l’Université Foraine, pour « créer les conditions d’une rénovation urbaine d’initiative populaire, de conception démocratique et de production joyeuse ».

Le collectif belge Communa réhabilite les espaces inutilisés en les mettant temporairement à disposition de projets citoyens qui y font fleurir des laboratoires de pratiques urbaines. Ces lieux partagés entremêlent culture et création, activités économiques innovantes, vie associative et logement. Tout en favorisant l’innovation et la mixité socio-culturelle, Communa endigue le phénomène de vacance immobilière à la source et la transforme en une opportunité de développement local.

Adrien Tirtiaux est architecte et plasticien. Il travaille l’espace, qu’il s’agisse de l’espace public ou d’exposition. Il est également à l’initiative du collectif HOTEL CHARLEROI qui, depuis 2010 a invité une centaine d’artistes dans la « ville décrétée atelier mobile et éphémère » où il tente d’inscrire l’art dans le social et dans le politique, d’inspirer de nouveaux modèles de vivre et travailler ensemble.

-

Donner un nouvel usage à un bâtiment ou un espace public, occuper différemment l’espace durant quelques mois ou quelques années avant qu’il ne trouve un nouvel usage, repenser le bâti et la ville en mettant l’humain, ses ressources et ses besoins au centre… Oui, mais comment fait-on ? Une rencontre pour repenser notre rapport au bâti et à la ville, et rendre possible l’impossible.